Du 16 septembre au 8 novembre 2015, la Monnaie de Paris présentait Take Me (I'm Yours), une exposition collective et participative ..

Vingt ans après son immense succès à la Serpentine Gallery (1995), l’exposition conçue par Christian Boltanski et Hans Ulrich Obrist, Take Me (I’m Yours)  était récréée à la Monnaie de Paris. Chaque visiteur était invité, pour ne pas dire encouragé, à toucher, utiliser ou emporter avec lui les projets et les idées des artistes invités.

Dans les murs de la dernière manufacture dans le centre de Paris, l’exposition permettait de revenir sur le mythe de l’unicité de l’œuvre d’art et de questionner ses modes de production. A l’image des monnaies, les œuvres sont vouées à la dispersion. Lieu d’interaction entre les visiteurs et les artistes, cette exposition se caractérise par sa forme ouverte et évolutive avec, au moment du finissage, la disparition des œuvres due à leur dissémination totale. Au-delà des circuits économiques habituels, Take Me (I’m Yours) propose un modèle basé sur l’échange et le partage, et soulève ainsi la question de la valeur d’échange de l’art, chère à la Monnaie de Paris.

La vidéo très compléte de l'expo. :

https://www.alternatif-art.com/index.php/rubriques-menu/10-l-art-contemporain-dans-la-presse-et-a-la-tele/6570-l-art-contemporain-a-la-tele-live-art-take-me-i-m-yours-arte?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+alternatif-art+%28Alternatif-art.com%29

 

BOLTANSKI Dispersion 2015